Un pianiste aux pays des Soviets

Je déteste deux choses: l’analyse et le pouvoir.

Il est bon d’écouter Bach de temps en temps, ne serait-ce que d’un point de vue hygiénique.

Sviatoslav Richter

extrait du magnifique documentaire « Richter, l’insoumis » de Bruno Monsaingeon sur ce pianiste espiègle et de génie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :